bienvenue dans l'espace réseau des batisseurs

Share This Post

Divers

Une liste de 45 soft skills (pour faire le point sur les tiennes)

Une liste de 45 soft skills (pour faire le point sur les tiennes)

Que tu sois en train de faire le point sur toi-même et sur ta vie professionnelle, de préparer un entretien de recrutement ou professionnel, ou de (re)faire ton CV, identifier tes soft skills est une étape incontournable. Mettre des mots sur ces atouts t’aidera à mettre en lumière tes singularités, à te prendre ta place et à parler de toi. Pour toi-même, d’abord, et puis par rapport aux RH ou aux managers ensuite. Si tu es en pleine réflexion sur ton projet professionnel, clarifier tes soft skills t’aidera aussi à identifier les métiers, les rôles et les environnements dans lesquels tu pourrais en faire bon usage. Dans cet article, on va donc clarifier de quoi il s’agit quand on parle de ce terme un peu jargonneux et t’aider à déterminer les soft skills que tu possèdes. (Pas convaincu.e sur l’utilité d’identifier tes soft skills ? Voici 7 bonnes raisons pour te convaincre) Mais d’abord : rembobinons. C’est quoi une « soft skill » ? Bien que le terme soit à la mode, 70% des salariés déclaraient ignorer le concept de soft skill lors d’une étude OpinionWay menée en 2020. Quelques éclaircissements semblent donc indiqués. Les soft skills se prêtent difficilement au jeu de l’inventaire, parce qu’elles flirtent souvent avec d’autres notions telles que les traits de personnalité (comme sociable, ou drôle), les qualités ou les valeurs (comme la loyauté, l’éthique). Les référentiels que l’on peut trouver ça et là rassemblent ainsi souvent à un joyeux mélange des genres dans lequel il peut-être difficile de se retrouver. La traduction littérale de « soft skill » c’est « compétence douce », mais ce terme est peu employé. On lui préfère souvent la version originale, ou toute une variété de synonymes : compétences humaines, comportementales, transverses, cognitives, personnelles ou encore savoir-être. Ces expressions véhiculent toute l’idée qu’une « soft skill », c’est : 1/ Une compétence 2/ Qui se rapport à une manière d’être, de se comporter, d’agir ou de se positionner En ce sens, les soft skills sont transversales et réutilisables. Elles ne se rapportent pas à un environnement de travail, un secteur ou un métier précis. Dans la liste que nous proposons ici, nous avons classé les soft skills en trois catégories : Comportementales : toutes celles liées à l’action : capacité à s’organiser, capacité d’adaptation, autonomie, sens des responsabilités, discipline, gestion du stress… Humaines ou relationnelles : Toutes celles liées aux relations interpersonnelles : communication, écoute, travail en équipe, intelligence émotionnelle, capacité de jugement, négociation, tolérance, confiance en soi, résolution de conflits… Cognitives : Toutes celles autour de la pensée : mémoire, attention, concentration, esprit critique, créativité, acceptation du feedback, capacité à collecter les informations, apprendre à apprendre, curiosité intellectuelle… Néanmoins, entre les catégories elles-mêmes, la frontière est souvent perméable. L’autonomie par exemple, est parfois classée comme comportementale, parfois cognitive, la confiance en soi comme relationnelles ou comme comportementales…   Les soft skills : innées ou acquises ? Les deux, mon capitaine.  Nous possédons des penchants naturels, des prédispositions qui nous ont amené.e.s à acquérir et cultiver certaines soft skills plus que d’autres. Pour autant, rien de cela n’est gravé dans le marbre. Comme toute compétence, les soft skills peuvent être développées, musclées, renforcées. C’est d’ailleurs ce qui fait le propre d’une soft skill et permet de la différencier d’un trait de personnalité ou d’une qualité : une soft skill est une aptitude qui se vérifie dans l’action, dans la pratique, et peut se traduire concrètement en une capacité actionnable. 62% des actifs estiment que les soft skills peuvent s’apprendre, mais 38% pensent qu’on ne peut pas se former sur ses compétences comportementales, et qu’elles s’apprennent sur le tas (ou pas du tout).  (étude Harris Interactive, 2019) Comme pour nos atouts en général, on a néanmoins intérêt à partir de notre base existante plutôt que de s’évertuer à développer une soft skill absente de notre éventail. Certaines soft skills sont aussi plus propices au développement via une formation que d’autres. Par exemple, il est plus facile de développer sa créativité que sa curiosité, son écoute que son empathie, sa résilience que son optimisme. Notre liste de 45 Soft Skills pour repérer les tiennes Puisqu’il n’existe pas de référentiel officiel ou consensuel, nous nous sommes nous aussi prêtés au jeu de créer notre propre liste. Elle est détaillée ci-dessous. Utilise-la pour sélectionner les soft skills que tu souhaites mettre en avant (ou développer). Tu peux aussi la télécharger gratuitement ici : Nous avons classé les soft skills en trois catégorie : comportementales, Humaines ou relationnelles et cognitives. Les soft skills Comportementales Toutes celles liées à l’action : capacité à s’organiser, capacité d’adaptation, autonomie, sens des responsabilités, discipline, gestion du stress… Adaptabilité ‍ Se montrer flexible, ouvert à de nouveaux défis, faire preuve d’optimisme et de résilience face aux changements Associées : curiosité, résilience, optimisme, audace, esprit d’initiative, agilité Audace ‍Oser sortir de sentiers battus et expérimenter des nouvelles façons de faire, de nouvelles idées, oser s’affirmer et exprimer des idées innovantes A lire aussi : 10 conseils pour développer son audace Autonomie Être capable de s’organiser et de se fixer ses propres objectifs, de prendre des initiatives, et des décisions en toute indépendance, de prioriser ses tâches. Auto-motivation ‍ Rester engagé, être capable de travailler efficacement en toute autonomie, en gérant correctement son énergie A lire aussi : Capacité à déléguer  Avoir le sens des responsabilités et être capable d’attribuer de façon pertinente et justifiée les bonnes tâches aux bonnes personnes, tout en maintenant la cohésion et la coopération de l’équipe Associées : pédagogie et transmission Développement personnel Être capable de se remettre en question et avoir envie de progresser, accepter la critique et le feedback, faire de chaque expérience une opportunité d’apprendre, chercher régulièrement à s’améliorer Associées : confiance en soi, conscience de soi, résilience, assertivité, admettre la critique, humilité, persévérance, curiosité A lire aussi : [Outil] Changer selon le principe du Kaizen : lentement mais sûrement Équanimité  Capacité à reconnaître, canaliser et réguler ses émotions pour les utiliser à bon escient, à garder son flegme dans les situations difficiles ou complexes et un certain équilibre émotionnel Associées : intelligence émotionnelle, conscience de soi, intuition, gestion du stress Esprit d’entreprendre  Se montrer proactif, audacieux, et force de proposition pour oser s’engager dans de nouveaux projets, les mener de front en gérant de manière autonome tous les volets (budget, délais, indicateurs, ressources etcà et proposer des solutions nouvelles Associées : Patience, perspicacité, esprit d’initiative, audace, sens des responsabilités, curiosité, créativité Esprit d’initiative  ‍ Se montrer proactif dans la résolution de problèmes, être force de propositions, et avoir le courage et l’assurance pour oser prendre des risques et aller au bout de ses idées, être capable de mener des projets à bien de façon autonome. Ethique professionnelle Faire preuve d’intégrité, assumer ses responsabilités, respecter les règles; donner le meilleur de soi même au travail et se comporter comme quelqu’un de fiable et d’engagé Associées : ponctualité, loyauté, honnêteté, droiture, rigueur, auto-motivation, autonomie, sens des responsabilités Excellence du service Placer le client au coeur de ses préoccupations, comprendre ses besoins, ses modes de fonctionnement, ses habitudes de consommation pour anticiper ses besoins et le servir du mieux possible Gestion du stress Faire face à la pression de manière saine, parvenir à réguler et canaliser son stress en étant capable de le reconnaitre et d’adopter la bonne attitude pour retrouver son calme et ses moyens A lire aussi : 5 minutes de cohérence cardiaque pour s’apaiser Gestion du temps et productivité Efficacité dans l’organisation, capacité à prioriser, à se fixer des objectifs et à les atteindre, à planifier et gérer son emploi du temps en toute autonomie tout en gérant les urgences, à déléguer si nécessaire Associées : planification, organisation, conscience professionnelle, esprit d’entreprendre, gestion du stress, autonomie A lire aussi : Faire le tri dans les urgences : la matrice d’Eisenhower Humilité  ‍ Être capable de mettre son égo de côté, d’admettre ses erreurs, de reconnaîitre ses faiblesses, d’avouer lorsqu’on ne sait pas, être ouvert et à l’écoute de ce que les autres ont à nous apprendre, quelle que soit leur position, les mettre en avant lorsque c’est mérité, savoir demander de l’aide, se montrer accessible Optimisme faire preuve d’enthousiasme, d’optimisme, ne pas se montrer défaitiste mais essayer de voir les choses du bon côté, de se focaliser sur les opportunités, garder une attitude volontaire, faire preuve de résilience face aux revers et se concentrer sur ce qu’il y a de meilleur chez les autres Associées : dynamisme , enthousiasme, optimisme, curiosité, résilience, auto-motivation Persévérance Aller au bout de ses projets et de ses objectifs en réussissant à garder la motivation suffisante, en gérant correctement son énergie et en surmontant les obstacles Résilience Rebondir avec agilité et optimisme après un vécu un revers et garder la motivation A lire aussi : Transformer un échec en opportunité Sens des responsabilités Respecter ses engagements, reconnaître ses erreurs et prendre l’initiative de les réparer et d’en tirer des enseignements, faire face aux problèmes qui nous incombent Humaines ou relationnelles Toutes celles liées aux relations interpersonnelles : communication, écoute, travail en équipe, intelligence émotionnelle, capacité de jugement, négociation, tolérance, confiance en soi, résolution de conflits… Aisance relationnelle Avoir un bon contact avec les autres, être capable de communiquer facilement et naturellement, inspirer confiance et savoir s’entourer Associées : maîtrise de soi, sociabilité, amabilité, courtoisie, reconnaissance, respect Animation Mener une discussion ou un débat entre un groupe de personnes en assurant une distribution équitable de la parole  et que chacun puisse être entendu et que l’échange soit fructueux, tout en maintenant un climat respectueux Assertivité ‍ Exprimer ses ressentis et ses besoins avec assurance, aplomb et posément de façon à être entendu, s’affirmer, savoir dire non, faire valoir ses droits et défendre ses intérêts, le tout toujours dans le respect de l’autre A lire aussi : Confiance en soi, estime de soi, affirmation de soi : la force de se dépasser Confiance en soi ‍ Croire en soi, en ses capacités à mobiliser les ressources nécessaires pour entreprendre, réussir et à rebondir en cas de revers. Associées : confiance aux autres et en l’avenir, conscience de soi, assertivité A lire aussi : 8 astuces pour cultiver sa confiance en soi Capacité à motiver ‍ Susciter et maintenir l’engagement en donnant du sens, en comprenant et en actionnant les bons leviers de motivation, de reconnaissance et de récompenses Communication Savoir écouter et transmettre une information ou faire passer un message de façon claire et percutante, adaptée à son auditoire, en adoptant une communication verbale adaptée Associées : communication verbale, écrite, storytelling, humour, écoute, présentation, rhétorique Coopération Parvenir à travailler efficacement avec tous types de profils en s’adaptant avec aisance aux différentes personnalités, codes et modes de fonctionnement, se montrer comme quelqu’un de fiable et de confiance, contribuer à l’intelligence collective, être capable de trouver et prendre sa place au sein d’un groupe, savoir demander et partager les informations nécessaires, adapter sa communication à son interlocuteur. Associées : réseautage, empathie, gestion de conflit, esprit d’équipe, communication, sens des responsabilités, aisance relationnelle, capacité à déléguer, empathie, capacité à motiver, persuasion, animation, écoute, sens du collectif Ecoute Porter un intérêt sincère à l’autre, lui prêter une oreille attentive et poser les bonnes questions Empathie ‍ Capacité à se mettre à la place de l’autre pour comprendre ce qu’il ressent  et quels sont ses besoins Esprit d’équipe ‍ Capacité à interagir, à coopérer pour avancer vers un objectif commun, à tisser des liens et un réseau, à construire des relations interpersonnelles fortes pour faciliter la coordination et à s’adapter et tirer parti des différentes personnalités Intelligence émotionnelle Être capable de reconnaître, accueillir, écouter et décoder les émotions chez soi et chez les autres et s’en servir de leviers pour ajuster son comportement en réponse. Associées :  bienveillance, empathie, compassion, aisance relationnelle, humilité, écoute, conscience de soi A lire aussi : Faire de la place aux émotions au travail Leadership Une soft skill  aux contours particulièrement larges qui englobe entre autres la capacité à motiver, inspirer,…

L’article Une liste de 45 soft skills (pour faire le point sur les tiennes) est apparu en premier sur .


Source: test

Share This Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils
La Batisse

GRATUIT
VOIR